Héloïse Rémy

Chorégraphe, interprète et directrice artistique

Quand elle était petite, Héloïse Rémy voulait devenir danseuse, alors elle est allée faire des pointes dans un conservatoire de danse classique à l'âge de 10 ans.

C'est sa vie qui commence.

Après, elle a voulu comprendre les mystères du corps humain et aider le monde à tourner dans le bon sens, alors elle a étudié la médecine pendant 4 ans.

Là, elle a découvert la danse contemporaine et surtout la création chorégraphique.

Depuis lors, elle n'a cessé de créer et de faire connaissance avec sa démarche artistique, petit à petit.

Ca commence.

Elle part s'installer au Québec en 1996 à l'âge de 24 ans. C'est à Montréal qu'elle découvre véritablement le métier de chorégraphe et qu'elle raffine sa philosophie de vie : le lien à la vie.

Héloïse crée son premier solo en 1999 (du Pareil au Même),puis un trio (le monde est petit) en 2001, encore un trio (Casatierra) en 2005 et La Traversée en 2006, une chorégraphie pour un groupe d'humains qui respirent ensemble.

Sa vie commence.

Elle revient vivre en France en 2010 et donne la vie.

Sa vie commence.

Elle crée Pulsatio, une autre chorégraphie de grand groupe.

Elle découvre le travail avec des publics spécifiques : à l'école, en maison de retraite, dans le monde du handicap, à l'hôpital.

Elle fait le lien entre l'art et les gens dans leur milieu de vie.

Elle donne naissance à son deuxième enfant et crée Etre en 2014.

Sa vie commence.

Puis il y a Light un spectacle pour les bébés et leur famille (2015).

En ce moment, elle se concentre sur trois nouvelles créations Inti & Gaïa , un solo jeune public, Du Bonheur, une chorégraphie singulière pour un groupe de danseurs porteurs de handicaps et Main dans la main, un quatuor pour deux clowns et deux danseurs.

Ce qui l'intéresse dans cette vocation d'artiste chorégraphique, c'est l'aventure humaine, le mouvement, en essayant de toujours avancer dans le sens de la vie.

Pour que ça recommence.

En spirale.

Hel Embé

Réalisateur

Au travers de ses activités de réalisateur, mais aussi de pédagogue, journaliste et programmateur, Hel Embé défend depuis une vingtaine d’années une certaine idée du cinéma dit « différent », en marge des esthétiques et des modes de production classiques.

Il est cofondateur du Festival des cinémas différents de Paris qui vient de fêter ses 15 ans, et initiateur du secteur « Images différentes – nouveaux médias » au Pôle-Image Haute-Normandie.

Parmi ses films expérimentaux, vidéo art ou d’animation, « Viktor » (1995) et « Viktor et les ombres » (2001), courts-métrages 35mm, ont été sélectionnés dans de nombreux festivals français et internationaux.

En parallèle, il intervient depuis 1994 dans des établissements scolaires, de l’école primaire à l’université, et accompagne des jeunes dans l’écriture, le filmage et le montage de films d’atelier.

Mais son activité principale est la réalisation de créations vidéo pour le spectacle vivant. Depuis 1998, il a conçu une cinquantaine de dispositifs visuels (réalisation, montage et projection de films sur scène) pour des pièces théâtrales ou chorégraphiques et des installations, avec notamment Alain Fleury, Alain Bézu, Yann Dacosta, Michel Laubu, Gisèle Gréau, Sylvain Groud, Maurice Attias, Olivier Poujol, Mélisse… En 2010, son implication dans la BBCompagnie l’amène à concevoir des « univers visuels » plus larges, en ajoutant la lumière et la scénographie à son travail de vidéo.

En 2009 par ailleurs, le Centre d’art contemporain « Satellite Brindeau » au Havre, lui a proposé une exposition personnelle autour de son travail.

En 2013 enfin, il réalise « Le rêve d’une culture partagée », documentaire sur la Maison de la Culture du Havre diffusé sur France 3 national et régional, puis « Les mirages de Jacques Perconte » pour Normandie Impressionniste l’an passé.

Dans ses films cinéma comme dans ses créations vidéo, est toujours présente la relation particulière à l’espace qu’il développe depuis le DESS de géographie-cartographie qu’il obtint en 1991.

 

 

En parallèle, il écrit dans divers journaux autour de la bande dessinée depuis 2000.